100 ans d’expertise en emballage à célébrer

“Chez NJM, notre principal objectif est toujours d’être une plus-value pour nos clients, en dépassant les attentes avec des équipements de qualité supérieure et le meilleur service de l’industrie. Ces standards d’excellence ont défini notre entreprise il y a 100 ans et nous sommes fiers de poursuivre cette tradition en évoluant et en améliorant continuellement nos produits et notre savoir-faire”, affiche Michel Lapierre, président de NJM Packaging. “Grâce à nos technologies de pointe et une culture d’entreprise qui prône de solides relations clients, le futur de NJM Packaging s’annonce tout aussi brilliant”.


1915

L’entreprise fut fondée en 1915 sous le nom New Jersey Machine. Elle fut ensuite fusionnée avec Charles Lapierre Inc. et renommée NJM/CLI en 1996. C’est en 2011 qu’elle devient NJM Packaging et présente sa nouvelle image de marque.

1935

En 1935, AMA National Packaging Expo organise le tout premier salon d’exposition et NJM est l’un des deux exposants sur place. NJM est également l’un des 5 membres fondateurs de l’association PMMI fondée en 1933. Abbott Labs acquiert la première étiqueteuse à colle Pony Label Rite® en 1937. lire la suite en février

1950

Le papier adhésif thermosensible a révolutionné l’étiquetage sans colle dans le cadre d’un projet destiné à l’industrie pharmaceutique. Une collaboration avec Pfizer / Wyeth, qui recherchait une solution aux problèmes engendrés par les étiquettes découpées et empilées. M. Art Schaefer se joint à NJM en 1946 et agit à titre de président de 1979 à 1986.

1965

Charles Lapierre Inc. (CLI) est fondé à Montréal, Canada. Charles est président de CLI de 1965 à 1991. NJM construit une nouvelle usine de fabrication à Lebahon, NH. M. Linc Jepson se joint à NJM en 1965 et en est le président de 1987 à 2004. Lire plus

1979

La Mustang® fut l’étiqueteuse automatique à colle froide ayant le plus de succès pour NJM, qui devient précurseur de ce type d’étiquetage pour l’industrie du vin. Dans le contexte de l’essor de l’étiquetage autocollant au début des années 1980, l’AutoColt II est vendu à Sherman Labs, une entreprise d’étiquetage de produits pour lentilles cornéennes. L’usine de fabrication de Lebahon prend de l’expansion pour suivre la croissance de l’entreprise. Strip Stik est breveté en 1983 pour l’étiquetage de notices pliées et la première machine est vendue à Charles Pfizer à Brooklyn, NY. NJM démontre son leadership dans le conditionnement pharmaceutique en développant un système de vérification par poinçon, qui évite d’appliquer la mauvaise étiquette sur le mauvais produit. Lire plus

1987

CLI débute son partenariat avec Cremer dans les Pays-Bas pour le conditionnement de doses solides. Le modèle 1230, un compteur de comprimés à 12 voies, est développé. La première ligne de comptage de comprimés est vendue à Jamieson en Ontario, Canada. Lire plus

1996

La fusion entre NJM Packaging et CLI signifiait que la nouvelle entité , NJM / CLI Packaging Systems Int’l, serait en mesure d’offrir une gamme complète de machines de conditionnement pharmaceutiques . Dès la sortie de la porte , les clients ont pu acquérir des compteurs de comprimés , cottoners , câpres , étiqueteuses , l’intégration de la ligne , et la gestion de projet . Lire la suite en Juillet